Autriche : un pays pleinement ancré dans l’actualité !

L’Autriche des Habsbourg. Un territoire immense, un rayonnement culturel sans égal. Plus de 600 ans de faste et de splendeur que l’Autriche conserve aujourd’hui comme les racines de son identité. Hauts lieux des arts et de la musique, Vienne, Graz et Salzbourg resplendissent des richesses du passé. Des trésors de tradition auxquels se mêlent les fulgurances postmodernes d’un pays pleinement ancré dans l’actualité. Entre magnificence passée et désir d’avant-garde, petit voyage dans l’Autriche des arts et de la culture. Châteaux, parcs romantiques, architecture…,  il suffit d’un coup dil pour que l’enchantement opère. Ville d’Histoire habitée par des siècles de magnificence et de prospérité, Vienne recèle une quantité incroyable de lieux à explorer.

Des appartements de l’empereur au musée de l’impératrice Sissi en passant par la collection d’argenterie du Palais Impérial, les occasions de plonger dans l’Histoire ne manquent pas. Passage obligé de toute excursion à Vienne, le château de Schönbrunn insuffle une atmosphère, un style de vie et une vision du monde dignes de l’époque impériale. A l’exception du Stephansdom, chef d’uvre gothique et emblème de la ville, les monuments sont représentatifs de l’esthétique baroque, omniprésente à Vienne. Egalement connue pour ses nombreux cloîtres baroque, l’Autriche se révèle capable de surprenantes rencontres entre les époques. Ainsi le cloître d’Admont est-il le lieu dune exposition permanente d’art moderne, offrant dans un même éclat beauté contemporaine et splendeur baroque. A Schlierbach, haut lieu de la gastronomie autrichienne, une fromagerie ultra-moderne jouxte les monuments historiques. L’architecture côtoie les plaisirs du palais en un détonnant et succulent contraste. De courettes intérieures en allées de colonnes dans le plus pur esprit toscan, Graz propose une immersion dans latmosphère Renaissance des villes italiennes. Plus de 40 cours à arcades et une infinités de façades parfaitement intactes font du centre-ville historique de Graz l’un des mieux conservés d’Europe. Ancienne ville impériale dont témoigne son magnifique dôme, Graz sait aussi être provocante.

Les années 1970 furent à cet égard décisives : un mouvement architectural et littéraire autonome y vit le jour et continue aujourd’hui encore d’habiter les festivals et de prêter à la calme ville provinciale une réputation sans égale. Troisième pôle culturel d’importance, Salzbourg na rien à envier aux autres. Le plus grand château fort d’Europe centrale, remarquablement conservé, est à lui seul un enchantement. Mais on ne peut évoquer la ville de Salzbourg sans prononcer immédiatement le nom de Wolfgang Amadeus Mozart. Située au cur de la vieille ville, la maison de Mozart, qui a vu naître le grand compositeur, ne laisse pas indifférent. C’est là, dans le Salzbourg de Mozart, Gluck et Haydn qu’un nouveau style musical commença à se développer, bientôt implanté à Vienne, promue capitale de la musique. Schubert, Bruckner et Brahms, mais aussi Mahler puis Schönberg, Webern et Alban Berg suivront, bâtissant morceau après morceau l’un des principaux pans de l’histoire de la musique. Véritable genre musical à part entière, les valses de Vienne se développèrent de concert avec la très autrichienne culture des bals qui continue aujourd’hui de rayonner dans le monde et d’imprimer l’identité du pays. Citons pêle-mêle l’orchestre philharmonique, les petits chanteurs de Vienne, les nombreuses manifestations musicales, l’opéra et les fameux concerts du Nouvel An. Sans oublier un autre genre musical, encore plus anciennement ancré dans les traditions autrichiennes : la musique populaire, qui conquit un nouveau public dans les années 1980 en prenant un virage pop. Depuis une dizaine d’années, la musique électro a aussi sa place, tout comme la Drumn Bass et le TripHop. Une ouverture contemporaine qui na rien d’anecdotique puisqu’une école électro d’avant-garde y officie. Parce que l’ouverture artistique est complète, Vienne est aussi le lieu d’un foisonnement pictural d’importance. Des uvres de Klimt, Schiele et Kokoschka y sont exposées, non loin de peintures modernes et à quelques pas de chefs-d’uvre de l’art baroque. En assumant son caractère hétéroclite et détonnant, l’Autriche réalise à la perfection le dialogue de l’ancien et du moderne, de la tradition et de lavant-garde. Une convergence de styles et d’influences qui, loin de dénaturer limage de l’Autriche, fonde son identité.

Bienvenue en France pour un séjour inoubliable
Autres villes de l’Europe