Belgique : villes principales (1)

ANVERS

Anvers est située dans le nord du pays, en région flamande, sur l’estuaire de l’Escaut, au centre de la région de la Campine. Second port d’Europe après Rotterdam, premier centre industriel et seconde ville du pays (660.000 habitants), Anvers se caractérise par une activité économique diversifiée : chimie, pétrochimie, construction navale, automobile, métallurgie, électronique, agro-alimentaire. C’est aussi le plus grand centre mondial du négoce et de la taille des diamants. Centre culturel et artistique, elle comprend de nombreux musées et édifices anciens (maisons médiévales, cathédrale du 16ème siècle, hôtel de ville au style proche de celui de la Renaissance italienne, églises baroques et gothiques…) La ville a connu de nombreuses influences au cours de son histoire. Son développement commercial commence au 14ème siècle mais sa réelle expansion est liée au déclin de Bruges et de Venise, aux 15ème et 16ème siècles. Elle trouve sa vocation de pôle culturel au 17ème siècle avec des peintres tels que Rubens et Van Dyck. Malgré la signature du traité de Westphalie en 1648, prévoyant la fermeture à la navigation des bouches de l’Escaut, la ville redevient rapidement un important carrefour commercial.

BRUGES

Au nord-ouest de la Belgique, Bruges est le chef-lieu de la province de Flandre-occidentale. Des canaux la relient aux ports de Zeebrugge, de Gand et d’Ostende. Centre industriel non négligeable, spécialisé dans les textiles, la métallurgie et l’électronique, Bruges est surtout un haut lieu du tourisme, particulièrement pittoresque, avec sa vieille ville sillonnée de canaux. De son riche passé médiéval, elle a conservé de nombreux monuments : son beffroi du 13ème siècle, la cathédrale Saint-Sauveur, la chapelle Saint-Sang ou l’Hôtel de ville. On peut également y admirer des édifices de la Renaissance ainsi que de nombreux musées. Important carrefour commercial et financier au Moyen-Age, notamment grâce au commerce de la laine avec l’Angleterre, la ville décline ensuite du 17ème au 19ème siècle. Cest la construction du canal la reliant à Zeebrugge, au début du 20ème siècle, qui redonne à la ville un élan commercial.

CHARLEROI

Bâtie sur la Sambre, dans la Province du Hainaut, Charleroi fut d’abord une forteresse édifiée au 17ème siècle par le roi d’Espagne Charles II, sur le site du village de Charnoy d’où elle tire son nom. Sa possession fut l’enjeu d’importantes querelles entre la France et l’Espagne. Choisie comme base par l’armée de Napoléon, la ville resta française jusqu’au début du 19ème siècle. Lieu d’affrontement entre Allemands et Français lors de la première guerre mondiale, elle fut alors presque entièrement détruite. Reliée à Bruxelles par un canal, Charleroi a d’abord été un important centre minier, jusqu’en 1984, date à laquelle cesse sa production de charbon. Aujourd’hui, c’est essentiellement un centre industriel spécialisé dans la sidérurgie, la métallurgie, la verrerie et la construction électrique, auxquelles s’ajoutent l’industrie chimique et aérospatiale. La ville compte 210.000 habitants. GAND Chef-lieu de la Flandre orientale, au confluent de l’Escaut et de la Lys, le deuxième port de Belgique est relié à la mer du Nord par le canal de Terneuzen, ainsi qu’à Bruges et à Ostende. Sa situation géographique a rapidement fait de Gand l’un des premiers centres de commerce et d’exportation, notamment vers la mer du Nord. D’abord fondée sur l’industrie, l’activité de la ville s’est par la suite orientée vers le secteur tertiaire.

L’horticulture participe également à la renommée de Gand, notamment grâce aux Floralies, qui ont lieu tous les cinq ans. D’abord siège des Comtes de Flandres, puis plus grande ville drapière européenne, Gand connaît une grande prospérité économique au 15ème siècle, sous la domination bourguignonne. Française au 18ème siècle, néerlandaise au 19ème, elle est rattachée à la Belgique indépendante en 1830. Pittoresque, la vieille ville de Gand recèle un important patrimoine architectural de monuments baroques, gothiques ou de style Renaissance. On peut notamment retenir le château des Comtes, le beffroi, la halle aux draps, la cathédrale Saint-Bavon. La ville compte 230.000 habitants.

Bienvenue en France pour un séjour inoubliable
Autres villes de l’Europe