Les villes incontournables à visiter en Italie

Milan

Milan se trouve au nord du pays (près de la frontière suisse), dans une cuvette au pied des Alpes et est la capitale de la Lombardie. Milan est la seconde ville la plus peuplée d’Italie mais aussi la quatrième métropole au niveau européen. Les meilleures périodes pour visiter Milan et l’Italie sont le printemps et l’automne où l’activité touristique est plus calme. C’est la plus grande zone industrielle en Italie. Capitale de la mode, des affaires et de la finance, Milan est une ville qui regarde l’avenir. Au milieu de la seconde partie du XXème siècle, Milan devient la capitale la plus dynamique d’Italie. La ville accueille des institutions modernes comme la Bourse italienne et conserve de nombreux monuments d’intérêt comme des églises et des musées. Le Duomo est le symbole de la ville. Il s’agit de la cathédrale gothique la plus impressionnante dItalie qui dispose d’un panorama impressionnant sur la ville de Milan. A proximité se trouve la galerie Vittorio Emmanuele II, située dans l’avenue la plus fréquentée d’Italie, où se côtoient bars, cafés, librairies et boutiques de mode. La Scala, théâtre de la ville bâti en 1776, est l’un des théâtres les plus connus au monde. Cest là où on était créé quelques un des plus grands opéras du monde comme Madame Butterfly de Puccini en 1904. Mais Milan regorge dautres lieux tout autant digne dintérêt comme le palais ducal, le carré de la mode, les rues où sont situées les boutiques des plus fameuses maisons de mode du monde: via Montenapoleone, via della Spiga, via del Gesù, mais aussi la musée Bagatti Valsecchi regroupant une grande collection d’objets et d’arts décoratifs de l’époque de la Renaissance italienne.

Venise

S’il est une ville qui fait rêver à sa moindre évocation, c’est bien Venise. Venise fait tellement parler d’elle qu’on ne sait plus trop démêler le vrai du faux, le fantasme du réel et trouver l’âme de la ville au-delà des mythes et des hordes de touristes. Pour commencer : l’inévitable balade en gondole (bateaux, embarcations et autres gondoles) sur le grand canal de Venise, bordé de palais enchanteurs (le grand canal) et enjambé de ponts magnifiques. Certes, vous ne vous sentirez pas très original, mais vous serez ébahis par la beauté qui vous entoure. Toujours dans la série « grands classiques », la place saint Marc (place saint marc: reportages 1 et 2) concentre les plus beaux monuments de la ville (la palais des doges, la basilique, le pont des soupirs, le campanile, les procuraties, l’embarcadère) et d’innombrables pigeons. L’artisanat de Venise et des environs est tout aussi riche que les édifices qui vous entourent. La fabrication des fameux masques par exemple, obéit à des règles bien précises (fabrication des masques de Venise). Prenez le vaporetto jusqu’à l’île de Murano (île de Murano) et le soufflage et le façonnage du verre n’auront plus de secrets pour vous. Venise accueille des événements mondialement connus : le carnaval bien sûr (le carnaval de Venise), mais aussi l’une des plus grandes expositions d’art contemporain au monde (la biennale de Venise). Le pont du Rialto, la place saint Marc, les gondoles, les palais, le carnaval sont bien sûr incontournables. Mais il serait dommage de quitter la Sérénissime sans avoir découvert l’envers du décor. Sortez des sentiers battus pour découvrir la face cachée de Venise (les faces cachées de Venise) : ses balcons fleuris, ses marchés nocturnes et son linge qui pend aux fenêtres. Autre plan « fuyons la foule » : l’île de Burano, mondialement célèbre pour sa dentelle (le musée de la dentelle à Burano) : vous y découvrirez un petit village de pêcheurs, et les façades aux couleurs vives qui se reflètent dans les canaux Magique !

Bienvenue en France pour un séjour inoubliable
Autres villes de l’Europe