Suisse : villes principales

Zurich Chef-lieu d’un canton alémanique situé au nord-est du pays, à la frontière avec l’Allemagne. Première ville par la population (365.000 habitants ; agglomération : 1,1 million), Zurich est aussi la capitale économique du pays. Dotée dune industrie très diversifiée (métallurgie, industrie mécanique, textile, agroalimentaire, chimie, papeteries), elle est surtout un important centre bancaire et financier. Pôle universitaire et culturel de la Suisse alémanique, elle abrite la célébre Ecole polytechnique fédérale (Polytechnicum). (Site internet : www.stadt-zuerich.ch) b)

Genève Chef-lieu du canton, situé à l’extrémité sud-ouest du lac Léman, à la confluence du Rhône et de l’Arve. Principale métropole de la Suisse romande (180.000 habitants ; agglomération : 640.000), Genève héberge le siège permanent de nombreux organismes internationaux dont le siège européen de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le siège de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), du Comité International de la Croix-Rouge (CICR), de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) et de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC). Son économie est dominée par les activités de services (banques, commerce, tourisme) mais c’est aussi un centre industriel spécialisé dans les industries de haute technologie et la mécanique de précision (informatique, électronique de pointe, chimie, biotechnologie, horlogerie, bijouterie). Ville cosmopolite, elle compte 30% d’étrangers. Elle possède une université et de multiples établissements techniques. La vieille ville recèle nombre d’édifices anciens et pittoresques. (Site internet : www.ville-ge.ch) c)

Bâle Le canton alémanique de Bâle, au nord-ouest de la Suisse à la frontière de l’Allemagne et de la France, est divisé en deux demi-cantons : Bâle-Campagne, tourné vers l’élevage et l’exploitation forestière et Bâle-Ville (166.000 habitants ; agglomération : 690.000), industriel. La ville accueille plusieurs grands groupes de l’industrie chimique et pharmaceutique (Novartis, Roche). Port fluvial sur le Rhin et au cœur de l’Europe, la ville est un important nœud de communications. Parmi ses nombreux édifices historiques et culturels se trouve la plus ancienne université du pays où enseigna Erasme. (Site internet : www.basel.ch) d)

Berne Capitale fédérale de la Confédération Helvétique (127.000 habitants ; agglomération : 300.000) et capitale d’un canton bilingue, située sur l’Aar, à l’ouest de la Suisse, Berne est une ville germanophone où le français est encore parlé par une partie de la population. Au nombre de ses activités industrielles figurent la construction mécanique, la fabrication d’instruments de précision, la production chimique et pharmaceutique, le chocolat. On peut y admirer des édifices anciens et plusieurs musées dont un dédié à une importante collection d’œuvres de Paul Klee. (Site internet : www.bern.ch)

Lausanne Capitale du canton de Vaud, située sur la rive droite du lac Léman, au coeur de la Suisse romande (126.000 habitants). Ville essentiellement tertiaire (administration, commerce, tourisme, finance), siège du Comité international olympique (CIO), elle ne dispose que d’industries légères (textile, pharmacie, chimie, mécanique de précision, imprimerie, agro-alimentaire). Elle accueille une université, une Ecole polytechnique ainsi que la compagnie et école de ballet fondée par Maurice Béjart.

Bienvenue en France pour un séjour inoubliable
Autres villes de l’Europe