La fête des morts ou Hanal Pixan dans la péninsule du Yucatan au Mexique

La fête des Morts ou Hanal Pixan a été déclaré en 2003, comme Patrimoine oral et immatériel de l’humanité par l’UNESCO, en raison de son importance comme l’une des expressions culturelles les plus anciennes et les plus représentatives des groupes indigènes du pays.

De quoi s’agit-il?

Hanal Pixan est une tradition maya perpétuée par les mexicains afin de commémorer les êtres chers qui sont décédés. 

Le jour des morts est l’une des traditions les plus spectaculaires et célèbres de Mexico, et célébrée dans la péninsule de Yucatan et dans toute la zone maya. Il commence le 31 Octobre avec la fête dédiée aux enfants qui sont partis, le “U hanal palal”, continue le 1er Novembre avec la fête consacrée aux adultes décédés ou le “U hanal nucuch uinicoob”, et le jour suivant il est coutumière de célébrer “U hanal pixanoob” ou “Pixan mass”, qui est une journée où les habitants vont à une messe dans le cimetière consacrée aux âmes.

Hana Pixan signifie “nourriture des âmes” et est une fête qui permet aux familles des défunts de les célébrer en habillant leur maison de couleurs, de musique et de mysticisme, puisque, selon la croyance de l’ancienne civilisation maya, ce jour-là, les âmes viennent rendre visite à leurs proches et profitent de la nourriture.

5 traditions pour célébrer Hanal Pixan

Pour les anciens Mayas, la mort n’avait pas la même signification que pour les catholiques, pour qui l’idée du ciel et de l’enfer est une pénitence ou une récompense. En revanche, les Mayas croyaient que le parcours du destin des morts était défini par le type de mort qu’ils auraient eu, et non par leur comportement dans la vie. Ils croyaient également que la mort n’est qu’une autre forme de la vie. C’est pourquoi le jour des morts est célébré et pendant les trois jours de célébration, les morts reviennent pour  visiter les êtres qui leur étaient chers.

1) La maison doit être propre:

Il est de coutume de faire toute la lessive et de nettoyer la maison.  Ceci est un signe que les parents défunts vont bientôt passer à la maison.

2) Tenir les chiens en laisse et protéger les enfants:

Pour que les esprits des morts puissent circuler librement dans la maison, les chiens sont tenus en laisse. Et afin de protéger les enfants contre les esprits qui pourraient les enlever, chez certaines familles un ruban rouge ou noir est attaché autour de leur poignet droit.

3) Un autel pour les morts:

L’autel est placé sur une table dans toutes les maisons, tous les locaux ou sur le tombeau du défunt et dans les lieux publics, et sur lequel photos, portraits, fleurs, boissons, bougies, plats et objets préférés sont placés. Dans la partie Sud-Est de Mexico, la tradition est de placer de la nourriture maya comme l’atole nuevo, pibes, muchipollos, xec, tamales de x’pelon, etc. sur l’autel.

L’autel consacré aux enfants est plus coloré et peut contenir des jouets tandis que sur celui des adultes, il n’est pas rare de trouver de l’alcool et des cigarettes.

4) Un couvert de plus:

Certaines familles placent quelques couverts de plus sur la table en l’honneur de âmes oubliées. De cette manière, celles-ci auront de quoi manger.

5) El Mucbipollo:

Le repas typique du banquet est un énorme tamale maya appelé Mucbipollo, en plus des crânes en sucre et du pan de muerto.

La Mucbipollo est un large tamale fait de maïs et de pâte de lard, farci de tomates, poivre, poulet et viande de porc et est considéré comme le plat rituel et principal de la fête. Au lieu d’être cuit dans une marmite,  il est couvert de feuilles de banane et cuit sous terre. 

Le festival des âmes à Merida

Le festival des âmes est une fête organisée par le conseil municipal de Merida au Yucatan. Il a pour but de préserver la tradition du Hanal Pixan. Pendant cette  célébration vous pouvez assister au “Paseo de las animas”, honorer les morts et visiter le “camino de flores”.

Le “camino de flores” est un sentier de fleurs qui recouvre toute une rue de Merida et que les habitants de Yucatan visitent en famille. Ils y prennent des photos ou passent tout simplement du temps ensemble.

Le “paseo de las animas” est quant à lui, une nouvelle tradition. Depuis quelques années, le “festival de las animas” ou le festival des âmes, est de plus en plus populaire. C’est une célébration qui dure 7 jours et qui a lieu avant Hanal Pixan. Plusieurs événements y sont célébrés notamment le vaquerias, les tournées autour des cimetières, les autels et le très populaire “paseo de las animas”. Ce dernier est une parade où les gens se donnent rendez-vous au Cementerio General habillés dans la tenu traditionnelle du Yucanta et avec une tête de mort peinte sur le visage pour représenter les âmes qui vont les visiter. Ensemble, ils marchent ensuite vers le parc de San Juan où d’autres activités prennent place.

Vacances au Mexique : tout pour bien préparer son voyage
Pourquoi le Nicaragua est la destination de vacances ultime