Suède : le plus grand des pays nordiques

Située dans la partie orientale de la péninsule scandinave, la Suède est le plus grand des cinq pays nordiques. Elle est bordée au nord et à l’ouest par la Norvège, au nord-est par la Finlande, à lest par le golfe de Botnie et la mer Baltique, au sud-ouest par l’Oresund, le Kattegat et le Skagerrak. Elle comprend également les îles de Gotland et d’Öland, dans la Mer Baltique. Dune superficie de 449 964 km², elle s’étend du nord au sud sur environ 1 600 km et d’est en ouest sur environ 500 km. Le pays compte 96 000 lacs (38 558 km² de superficie). Le Nord-Ouest est montagneux (plus haut sommet : le Kebnekaise à 2 111 m). A lest, un long plateau s’infléchit progressivement vers une plaine côtière, le long du golfe de Botnie. Au sud, on trouve une région de plaines et de lacs dont les deux plus étendus sont le lac Vänern et le lac Vättern. Au sud-est s’étendent le plateau de Smaland et les plaines de la Scanie. De nombreux fleuves prennent leur source dans les montagnes du nord-ouest et se jettent dans le golfe de Botnie. Ils présentent un potentiel hydroélectrique important. La Suède, qui s’étend depuis la latitude de Moscou jusqu’au delà du cercle polaire, est un pays contrasté présentant une grande diversité de paysages. La forêt, de plus en plus dense vers le Nord, recouvre 59 % du territoire.

Climat

La Suède jouit d’un climat semi-continental tempéré par le Gulf Stream et les vents d’ouest en provenance de l’Atlantique nord, dans la partie méridionale. Cette influence maritime est limitée en hiver par des masses d’air froid venues de lest, surtout dans le nord du pays, qui connaît un climat sub-arctique (15 % du territoire est situé au delà du cercle polaire). Printemps et automne sont de plus en plus courts au fur et à mesure que l’on monte en latitude ; le contraste est alors saisissant entre l’hiver où les nuits sont très longues et l’été où le soleil ne se couche pas pendant quelques semaines. La moyenne annuelle des précipitations est d’environ 50 mm sous forme de pluie et de neige. Le taux d’hygrométrie varie de 80 % en hiver à 57 % l’été, à Stockholm.

Villes principales

a) Stockholm Capitale politique et principal centre économique et culturel du pays, elle compte 736 000 habitants (1,6 million pour l’ensemble de l’agglomération). Important port maritime situé sur la côte est du pays, au confluent du lac Mälar et de la mer Baltique, qui subit la glaciation hivernale. Elle s’étend à la fois sur le continent et sur 14 îles reliées par des ponts. Son eau est tellement pure que l’on peut se baigner et pêcher au cœur de la ville. Ses activités industrielles sont très diversifiées mais les activités administratives et le tourisme tiennent une place prépondérante dans l’économie de la ville. Stockholm abrite une université et de nombreuses institutions culturelles dont la Fondation Nobel, qui supervise la remise des prix Nobel.

b) Göteborg Principal port et centre industriel du pays, protégé des glaces pendant l’hiver, situé au sud-ouest de la Suède (797 000 habitants). Les principales industries sont la construction automobile et les constructions navales ainsi que l’industrie du bois et l’agro-alimentaire (brasseries). Ville pittoresque et chaleureuse, elle abrite deux universités et plusieurs musées.

c) Malmö Ville du sud de la Suède, sur l’Oresund, en face de Copenhague (522 000 habitants). Grand port maritime, elle possède des chantiers de construction navale et des usines agro-alimentaires (sucre, bière) et textiles (lainage). Malmö fut une ville danoise jusqu’en 1658.

d) Uppsala Ville de 120 000 habitants, située au nord-ouest de Stockholm. Les principales activités de la ville sont les services. Son université, fondée en 1477, est la plus ancienne de Suède et constitue le plus grand centre d’enseignement de Scandinavie

Bienvenue en France pour un séjour inoubliable
Autres villes de l’Europe