Voyager en vélo électrique : nos conseils

Voyager en vélo électrique est, depuis quelques années, une pratique de plus en plus en vogue dans le monde du tourisme. Par rapport au vélo traditionnel, le vélo électrique est un moyen de transport permettant de parcourir des distances plus grandes grâce à son assistance électrique. Même s’il s’agit d’une distraction il faut tout de même tout savoir avant de partir en voyage à vélo électrique. Voici quelques conseils avant d’explorer le monde en vélo électrique.

Il n’est pas conçu pour tout le monde

Avant de voyager en vélo électrique, il est important de savoir que celui-ci n’est pas adapté à tout le monde. Pour les enfants, il est trop dangereux de parcourir de trop grandes distances avec ce vélo à assistance électrique vu la vitesse et l’énergie que ce moyen de transport peut fournir pour éviter tout risque d’accident avec de graves blessures. Pour certaines personnes âgées ou les gens qui souffrent d’un mal de dos ou de genou, il est primordial de demander l’avis d’un médecin pour confirmer si vous êtes aptes à faire du vélo électrique afin de mieux vous préserver de tout effet négatif.

Optez pour la qualité

Avant de parcourir de grandes distances et découvrir mille paysages, il est recommandé d’utiliser un vélo à assistance électrique de qualité afin de rouler en toute sécurité. Il faut effectivement prendre compte du poids du vélo et de la disponibilité de la batterie pour des voyages en itinérance. Idéalement, optez pour une batterie amovible que vous pourrez recharger sans difficulté et dans n’importe quel lieu. Il faut aussi faire attention à la qualité des composants classiques. Les vélos à assistance électrique de qualité dureront et résisteront à des vitesses intenses grâce à leurs composants de qualité. Seul inconvénient, le vélo électrique aura dès lors plus de charges qu’un vélo classique.

Organisez votre itinéraire et voyagez léger

Il faut bien choisir son itinéraire avant de voyager en vélo électrique. Vous devrez effectivement planifier un itinéraire de 3 à 6 jours avec peu de kilomètres par jour pour commencer afin d’éviter les pressions et de prendre plaisir à découvrir le parcours ; surtout si vous voyagez durant les vacances, vous pouvez prendre votre temps en profitant du paysage, faire quelques pauses en prenant des photos. Pensez également à équilibrer votre vélo avant de voyager, n’emportez que des accessoires indispensables comme les kits de réparation, le nécessaire pour l’hygiène et quelques vêtements techniques. Plus votre vélo est léger, plus il économisera votre batterie.

Zoom sur les croisières fluviales et bateaux sans permis pour les vacances
Se déplacer en vacances de façon économique : le partage de voitures