5 conseils pour des vacances réussies en Guadeloupe

Location de voitures

Publié le : 07 octobre 20215 mins de lecture

Partir sous les tropiques sans quitter le confort du territoire français ? C’est possible en Guadeloupe, où un dépaysement total vous attend. Que ce soit pour une escapade romantique à deux, une aventure entre amis ou un moment découverte en famille, l’archipel en a pour tous les goûts ! On y savoure un rhum après s’être doré sur la plage, on se perd dans les plantations et on flaire les épices sur les marchés. Mais attention : pour un séjour sans accrocs, il y a quelques trucs à connaître !

1. Louez une voiture pour plus de liberté

Si la Guadeloupe a un défaut, ce sont ses transports en commun. Certes, les tarifs sont bas, mais le réseau est entre les mains de plusieurs petites entreprises, les horaires sont maigres et le trafic réduit au minimum les dimanches et jours fériés. Pour cette raison, beaucoup de touristes choisissent la location d’une voiture en Guadeloupe. Comme c’est aussi le moyen de locomotion favori des locaux, il faut vous attendre à quelques embouteillages autour des communes les plus importantes. Ceci dit, dès que vous en serez sorti, vous irez sans encombre d’un point à un autre. Le budget de location est donc largement compensé par la liberté acquise et le temps gagné. Par contre, la demande est importante et les stocks pas illimités : assurez-vous de réserver un véhicule auprès d’une agence de location de voitures, qui le mettra à votre disposition à l’aéroport si besoin. Et pour éviter des désagréments, veillez à ne pas oublier votre permis de conduire et à respecter scrupuleusement les conditions de restitution du véhicule.

À parcourir aussi : Conseils de voyage à l'hôtel à petit budget : 8 idées pour tirer le meilleur des hôtels

2. Préparez un itinéraire de base

Que vous restiez sur l’île principale ou que vous fassiez des sauts de puce sur ses voisines, il est plus prudent de vous fixer quelques destinations incontournables – celles qui vous font vraiment envie –, puis de déterminer l’ordre dans lequel vous les visiterez. Il sera toujours possible d’improviser quelques petits détours, ou de prolonger de quelques jours votre séjour dans un lieu enchanteur, mais au moins, votre parcours sera balisé. Pour reprendre votre souffle, essayez d’alterner les moments d’aventure (randonnée, escalade, plongée…) et les pauses détente (la plage, par exemple…). Côté logements, le choix ne manque pas, et ce que vous soyez du genre vacances 5 étoiles ou voyage sac à dos !

Nous vous recommandons : Voyage en Grèce : renseignez vous sur ce pays magnifique !

3. Choisissez bien votre moment

Il ne fait jamais froid en Guadeloupe, mais les précipitations sont importantes entre mai et décembre. Logiquement, c’est entre janvier et mars que le tourisme explose. C’est aussi le moment où la population célèbre le carnaval, et ce pour pas moins de deux mois à compter du premier dimanche de janvier. Vous ne voudrez peut-être pas rater cet évènement unique ! Mais si vous préférez éviter les foules – ou juste profiter du ciel bleu à prix réduit, la haute saison étant la plus chère –, vous pouvez jouer à la marge en décembre ou en avril/mai. Par contre, mieux vaut boycotter août et septembre : les cyclones n’y sont pas rares.

4. Préparez votre estomac à quelques soubresauts

Les règlements sanitaires ont beau être les mêmes à Paris qu’en Guadeloupe, vous n’en êtes pas moins à l’autre bout du monde ! Votre système digestif – et celui des enfants en particulier – risque de ne pas apprécier certaines bactéries exotiques. Pas de panique : rien ne vous interdit de jouir de la succulente gastronomie créole ! Par contre, prenez garde aux crudités non lavé, aux fruits non épluchés et aux marchands de glaces ambulants en plein cagnard ! Ceci dit, au pire, vous ne vous exposez qu’à une légère « tourista »…

5. Équipez-vous correctement

Règle d’or : vous préserver du soleil. Crème solaire, lunettes et chapeau sont donc indispensables ! Idem en ce qui concerne la protection antimoustique : munissez-vous de spray et, idéalement, d’une moustiquaire pour les nuits. Si vous partez en randonnée, il vous faudra de vraies chaussures de marche. De même, une trousse à pharmacie vous sera toujours utile en cas de coupure ou d’écorchure. Avec une température de 30° toute l’année, vous pouvez voyager léger, d’autant que le linge sèche à une vitesse folle au soleil. Par contre, prévoyez un peu de place dans la valise pour les inévitables souvenirs. Et à l’aller comme au retour, assurez-vous que vos bagages n’excèdent pas le nombre ou le poids autorisés par la compagnie aérienne !

6 conseils pour profiter de la plage avec un bébé
Quelles pierres de protection emporter en voyage ?

Plan du site