Visiter Bordeaux : que découvrir ?

Bordeaux ne sera jamais assez reconnaissante envers la peuplade gauloise des Bituriges-Vivisques qui décida, au 3ème siècle avant J.-C., de fonder la cité de Burdigala au confluent du Peugue et de la Devèze. La ville a construit sa richesse sur cet emplacement privilégié, tirant du sol et du climat les meilleurs vins du monde et bâtissant autour de son fleuve le premier port de France (1750) et l’un des plus grands centres européens de négoce et d’échanges. Bien des siècles plus tard, en une époque où chacun recherche une nouvelle douceur de vivre, cette situation sur la façade atlantique du sud-ouest français reste l’un des meilleurs atouts de la ville.

Grande ville d’histoire et de négoce, Bordeaux bénéficie à la fois d’un patrimoine architectural époustouflant et de cette convivialité propre aux cités commerçantes. Dessinée par les siècles autour de douze quartiers, elle alterne façades et immeubles fastueux, échoppes aux charmants petits jardins et chartreuses bourgeoises, chais et hangars revisités, nouveaux aménagements et immeubles d’architectes. Mais dans le secteur sauvegardé du centre ville comme sur le nouvel espace des quais ou dans les quartiers plus fonctionnels, administratifs ou commerciaux, règne un même bouillonnement. Si dans sa métamorphose, Bordeaux soigne son allure, en ravalant ses façades, en créant de nouveaux espaces verts, en illuminant ses monuments, en faisant le choix d’un tramway alimenté par le sol, elle n’oublie pas la valeur irremplaçable des commerces de proximité, des marchés de plein air, des lieux associatifs et sportifs et des espaces de détente et de cheminements piétons.

Métropole d’affaires et de villégiature, Bordeaux offre à ses visiteurs un cadre d’accueil entièrement revisité et le meilleur du savoir-vivre de sa région. La ville, qui a pour ambition de se hisser parmi les dix premières villes touristiques de France, devrait rapidement gagner son pari. Le renouvellement complet des équipements d’accueil effectué avec de grands noms de l’architecture contemporaine dans le quartier du Lac comme sur les quais de la ville a déjà changé la physionomie de la ville. Il s’accompagne d’un extraordinaire renouveau des lieux de la gastronomie (grands restaurants mais aussi guinguettes sur le fleuve, bars à tapas) et des circuits de découverte du meilleur vignoble du monde (grandes tables, initiation à la dégustation, visite de châteaux).

Parce que l’agglomération nouvelle se construit chaque jour, Bordeaux se place à la pointe de l’expérimentation dans nombre de domaines relevant des services publics. Au premier rang de ceux-ci : la culture, qui participe autant à la construction du lien social qu’au développement des individus ou à l’image de la ville. Des lieux de création tels que l’Opéra National de Bordeaux, le CAPC musée d’art contemporain de Bordeaux, renommé dans le monde entier, le centre d’architecture Arc en rêve, dédié à l’urbanisme et au design, la Rock School Barbey de musique amplifiée, ou le Théâtre National Bordeaux Aquitaine, sont à ce titre exemplaires de la politique culturelle d’une ville qui compte par ailleurs de nombreux musées et organise chaque année de multiples manifestations ouvertes au grand public. Dans un tout autre registre, la circulation, Bordeaux fait également partie des villes pionnières. Très engagée sur le développement du véhicule urbain électrique, la métropole a choisi de mettre fin au règne incontesté de la voiture en favorisant les transports collectifs rapides et les circulations douces alternatives.

Aquitaine : les meilleures visites et loisirs