Voyager et partir découvrir le lac Titicaca

Le lac Titicaca est un site qui mérite le détour lors d’un voyage au Pérou. En plus d’être le lac navigable le plus haut du monde, il abrite un village hors du commun. Focus sur ses spécificités et sur ce qu’il faut prévoir avant de s’y rendre.

Le lac Titicaca et son histoire

Le lac Titicaca marque la frontière qui sépare le Pérou de la Bolivie dans la cordillère des Andes. Il est le plus long lac de l’Amérique du Sud et il est également classé comme le lac navigable le plus haut du monde. Il se trouve à 3 812 m d’altitude. Il se démarque par son village flottant Titicaca.

Ce lac abrite des îles hors du commun faites en Totora, un roseau dont la tige chargée d’air peut flotter. D’après la légende, les Uros s’y sont installés pour échapper à l’invasion des Incas qui cherchaient à agrandir leur empire. Des recensements récents ont permis de savoir qu’il abrite autour de 300 familles. Celles-ci se déplacent d’une île à l’autre en bateau. Elles utilisent également ce moyen de transport pour pêcher ou pour se rendre en ville.

Les habitants du lac disposent d’un mode de vie particulier. Durant les jours fériés, ils organisent des rencontres sportives sur le terrain de leur communauté. Ils jouent au soccer et volleyball. Ils vivent grâce au tourisme et à la pêche. Parmi les distractions qu’ils proposent aux touristes figurent les promenades en bateau. Ainsi, ils leur donnent l’occasion de découvrir leurs richesses culturelles et historiques.

Les activités à pratiquer au lac

Outre les tours des îles en bateau, une autre activité peut être pratiquée sur le lac Titicaca : le kayak. Lors de vos séjours dans cet endroit, vous pouvez partir pour une excursion de quelques heures aux Uros. Pour cela, le déplacement se fait en kayak en partant de votre logement à Puno, par exemple. Vous pouvez également faire un tour du côté de Taquille. Attention, à ce moment, votre trajet peut durer jusqu’à une journée, car il est plus long. Vous faites une escale aux Uros, puis vous prenez un bateau pour rejoindre la Taquille. En général, les agences de voyages vous proposent des formules de visite qui incluent votre déjeuner. Vous pouvez prolonger votre aventure en poursuivant votre route jusqu’à Amantani. Dans ce cas, le parcours peut prendre jusqu’à 2 jours. Les habitants de ce village peuvent vous accueillir chez eux.

Afin de profiter pleinement de vos vacances sur les îles du Titicaca, vous pouvez également donner rendez-vous aux pêcheurs et les accompagner au travail. Les habitants d’Anapia sont prêts à vous faire découvrir leur métier. À titre d’information, Anapia est l’archipel le plus proche de la Bolivie. Pour vous y rendre, vous prenez un bateau à Puno, puis à Punta Hermosa. En tout, le trajet dure 5 h 30 min. Sur cette même île, vous pouvez organiser des randonnées pour voir les montagnes couvertes de neige qui se trouve à côté du lac. Il s’agit d’une liste d’activités non exhaustive, car le lac possède plusieurs atouts qui font de lui un site attractif.

L’hébergement sur les îles du lac

Lorsque vous visitez le village flottant titicaca, vous pouvez vous installer dans les hôtels de Puno. Cependant, vous pouvez être amené à rester dormir chez les habitants des îles. Cela vous permet de voir leur mode de vie, mais également de participer au développement du tourisme local. Avant de partir, vous devez vous préparer, car les habitations sont dépourvues d’eau courante, d’électricité et d’internet. Leurs toilettes « sèches » se trouvent à l’extérieur.

En passant vos nuits chez les Uros, vous avez l’occasion de goûter à leurs spécialités culinaires. Au menu, vous avez des pommes de terre ou de la soupe. Avec un peu de chance, vos hôtes peuvent vous servir de la truite accompagnée de petits légumes, des frites et de riz. Ce plat typique de la région est préparé à la plancha. Vous pouvez également avoir le privilège de porter leurs vêtements traditionnels.

La saison idéale pour se rendre au lac Titicaca

Avant de rejoindre le pays des Uros, vous devez regarder la météo. En effet, certaines saisons sont plus favorables aux visites que d’autres. Généralement, si vous voulez partir sur le lac, il vaut mieux prévoir votre départ entre janvier et avril ou novembre et décembre. Pendant ces périodes, la température est douce. Cependant, au début de l’année, les pluies peuvent être plus ou moins abondantes. Le mois de juin est également favorable pour des vacances sur les îles en Totora du Titicaca. Il s’agit de la période la plus sèche de l’année.

Si vous voulez éviter les désagréments, il vaut mieux éviter de s’y rendre aux mois de juin et juillet. Lorsque le soleil se couche, la température commence à descendre jusqu’à atteindre 1 ° en début de soirée. La pluie est également au rendez-vous à raison de 13 mm tous les mois. En août et en septembre, la chaleur commence à revenir, mais la pluviométrie mensuelle est de 43 mm.

Avez-vous déjà pensé à vous procurer une valise personnalisée ?
Que faire cet été ? Offrez-vous un moment inoubliable avec le jet ski !